Dossier n°1 / Éducation : Préambule

L’INTÉGRALITÉ DU DOSSIER SUR L’ÉDUCATION EST TÉLÉCHARGEABLE DANS UNE VERSION PDF (MIEUX MIS EN PAGE, PLUS COMPLET) TÉLÉCHARGEABLE GRÂCE AU LIEN SUIVANT : http://www.mediafire.com/?ahw45urw2h9tw2h

L’éducation est certainement la première des choses dont il faut se préoccuper quand il s’agit de changement social. C’est la raison pour laquelle les enjeux autour de cette question sont si virulents et provoquent tant d’émotion. C’est donc tout naturellement que le premier dossier de la revue passages se consacre à son étude.

Quand l’école va mal, la société va mal. Et inversement. Devant le constat devenu banal d’un échec flagrant, l’institution doit se remettre en cause. Il ne s’agit pas là de faire du bricolage, des petites réformettes qui ne sont absolument pas à la hauteur des changements nécessaires et qui prennent même des directions douteuses, comme les récentes réformes Chatel du lycée et des instituts de formation des enseignants (IUFM). Certains veulent tout ramener à la question des moyens financiers et en font un prétexte pour refuser toute interrogation tant qu’ils n’auront pas obtenu ces moyens.

Notre démarche est au contraire de poser des questions qu’on ne se pose pas, ou qu’on ne se pose plus, dans les cercles qui font les politiques publiques. L’éducation nationale est le reflet de conceptions et d’approches manifestement dysfonctionnelles par rapport à leurs objectifs et c’est ce que nous entendons montrer. Pour cela nous avons essayé d’adopter une vision globale, une perspective critique sur des postulats considérés comme acquis par la majorité. Nous prenons également position pour une approche humaniste de l’éducation, dans ses méthodes comme dans ses buts.

Nous commencerons avec l’article intitulé « un modèle scolaire unifié dans une société hétérogène » qui nous montrera à travers les travaux de Bourdieu et Passeron que la prétendue méritocratie du système scolaire est fortement faussée et produit plutôt la reproduction sociale. 
Puis à travers l’article « pour une éducation humanisante, changeons les programmes » nous proposerons de transformer les programmes pour les relier à la vie et donner les moyens à l’élève de construire sa personnalité pour son bien-être et celui de sa société. 
Dans « école pensée, école vécue, objectifs et modalités de formation » nous nous interrogerons sur ces fondements de la formation que sont les questions de notations, de programmes et de rythmes scolaires. 
Enfin, dans « socialisation, éducation, école » nous mettrons l’accent sur le rôle de socialisation à la fois individuel et politique de l’école avec notamment l’enjeu de l’épanouissement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :